Encourager la mobilisation des acteurs décisionnels, des observateurs sociaux et des intervenants au sein des milieux de vie dans le but de créer des environnements favorables à une alimentation saine et à un mode de vie physiquement actif, voilà l’objectif de ce document synthèse de 24 pages publié par le Ministère de la Santé du Québec. Source d'information et d'inspiration, il vise à rassembler autour d'une vision commune des concepts, des objectifs et des moyens pour les atteindre.

Le parti pris par les auteurs est d’envisager la prévention des problèmes reliés au poids en dehors des facteurs individuels à savoir l’information et la sensibilisation autour des comportements. Il s’agit donc de se concentrer sur les déterminants socio-environnementaux de ces comportements.

Cet angle d’approche est argumenté en introduction par un paradoxe de notre époque : alors que les populations n’ont jamais autant été sensibilisées à leur santé, aux prescrits alimentaires et aux normes physiques, le poids moyen des populations dans le monde n’a cessé de s’accroître depuis une trentaine d'années. Sont pointés des facteurs liés à la vie moderne comme l’urbanisation, l’industrialisation, l’informatisation, la mondialisation... qui influencent nos modes de vie, notre alimentation, notre activité physique mais aussi nos modèles sociaux de référence. Nous évoluons donc dans des environnements obésogènes et anxiogènes quand il s’agit de notre rapport au corps ; des environnements physiques, socioculturels, politiques et économiques qui produisent du surpoids ou une préoccupation excessive à l‘égard du poids, affectant plus particulièrement les groupes les plus vulnérables qui disposent de moins de moyens pour y faire face.

Le document propose un modèle d’analyse et d’action impliquant simultanément différents acteurs, cibles et échelles d’intervention. On peut ainsi agir sur la réglementation, sur l’offre, sur les croyances, sur les normes, sur les coûts. Des interventions et dispositions en amont des problèmes de santé pourront avoir des effets multiples sur un ensemble de déterminants de santé et produire un effet de cascade. Ainsi, une intervention sur le bâti (par exemple, l’aménagement d’un sentier pédestre) pourra augmenter les activités de plein air, et par ricochet la cohésion sociale et le sentiment de sécurité lesquels pourront en retour également favoriser la pratique d‘une activité physique. De surcroît, il existe un certain nombre de mesures passives n’exigeant aucun effort de l’individu.

En s’appuyant sur de multiples exemples, le document invite donc à orienter nos efforts sur les conditions qui rendent les choix sains plus faciles à faire et les choix moins sains plus difficiles à faire.


Télécharger le document (pdf)

Outils pédagothèque

Centre de documentation de Cultures&Santé : fermeture exceptionnelle

 

avertissement-iconeLe centre de documentation de Cultures&Santé sera exceptionnellement fermé le 23 et le 24 septembre 2019

            Merci pour votre compréhension 

 

Infos pratiques

CENTRE DE DOCUMENTATION
Heures d'ouverture

     Ouvert du lundi au vendredi
     de 9h30 à 16h30
     Fermé le jeudi

Conditions d'emprunt
  • Ouvrages
    Prêt : gratuit pour un mois
    Caution : 10 € par livre

  • Outils pédagogiques & livres illustrés
    Prêt : gratuit pour deux semaines
    Caution : entre 10 € et 50 € par outil

Contact

     02/558 88 11
     cdoc@cultures-sante.be
     Rendez-vous possible

Adresse

     Cultures&Santé asbl
     148 Rue d’Anderlecht
     B-1000 Bruxelles