Renouvellement des autorisations du glyphosate, ubérisation de l’économie, loi anti-squat… Les lobbies marchands et industriels n’en finissent pas de gagner du terrain dans l’arène des décisions politiques. Rien d’illégal dans leurs pratiques, un art de se faire entendre dans les débats et de semer le doute quand des démonstrations scientifiques risquent de les porter responsables de certains maux. Contre-expertise, déplacer le regard, toutes les techniques sont bonnes pour arriver à leurs fins. La place que ces lobbies occupent dans la prise de décision questionnent et donnent l’impression que l’intérêt des citoyen∙nes et de leur santé est sans cesse relégué au dernier plan.

Pourtant, de nombreux groupes de citoyen·nes se mobilisent, encore et toujours, pour proposer à différentes échelles des solutions structurelles alternatives ayant des effets positifs sur la santé.

Partant de ces deux constats, quelles sont les tactiques des lobbyistes pour faire valoir leurs intérêts ? Comment mettre en sourdine la voix des industriels ? Quelles stratégies sont mises en place par les collectifs pour les contrer ou pour proposer autre chose ? Et à quel moment les habitant∙es ont-ils ou elles pu être entendu∙es ?

Cette journée, organisée par Cultures&Santé, s’inscrit dans un contexte électoral multiple pour lequel nous avons besoin de prendre du recul. Elle cherchera à mettre en évidence les points de tension entre des dynamiques d’influence de la décision politique a priori antagonistes : le plaidoyer communautaire et les activités de lobbying de l’industrie.

Cette initiative s'inscrit dans le cadre de la campagne #VivreMieux de la Coalition Santé.

Programme

09h00 : Accueil
09h30 : Osez le plaidoyer pour la santé ! (Denis Mannaerts, Cultures&Santé)
09h45 : Les lobbies industriels : une menace pour la santé ? (Stéphane Horel, journaliste au Monde et autrice de Lobbytomie)
10h45 : #Vivremieux : Une campagne nationale en faveur de la santé de tous et toutes portée par la société civile (Brieuc Dubois, Coalition Santé)
11h00 : Pause
11h15 : À la découverte de plaidoyers communautaires pour la santé

  • Atelier 1 : La Voix des Sans Papiers
  • Atelier 2 : Un collectif de l’asbl les Pissenlits
  • Atelier 3 : Un collectif mobilisé contre l’ordonnance Bruxelles numérique
  • Atelier 4 : Les collectifs d’habitant·es No key West et Stalingrad, avec ou sans nous ?

12h45 : Lunch / Mini-salon de ressources 

Avec le Syndicat des Immenses, la Plateforme Handicap-Europe-Afrique…

13h45 : La capitalisation d’expériences en promotion de la santé comme outil de plaidoyer (Timothée Delescluse, Société française de santé publique)
14h15 : Enjeux sociaux et de santé : les politiques, à l’écoute ?

  • Lora Verheecke (Observatoire des multinationales)
  • Martin de Duve (Univers Santé)
  • Céline Deville (Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté)
  • Céline Danhier (O’Yes asbl)

Table ronde animée par Marinette Mormont (Fédération des maisons médicales)

16h15 : Clôture

Public

Tous·tes les professionnel·les-relais, intervenant·es en éducation permanente, en santé communautaire, en promotion de la santé ainsi que tout·e autre personne intéressé·e par la thématique.

Date et informations pratiques

Le jeudi 18 avril 2024 de 9h à 16h15 à l’Auberge de jeunesse Génération Europe, Rue de l’Éléphant 4 à 1080 Bruxelles.

Une participation aux frais de 8 euros  est demandée.

Cette contribution ne doit pas être un frein à votre participation. N'hésitez donc pas à nous contacter à ce propos.

Vous êtes intéressé-e ?

Inscription (8 euros / lunch inclus) via ce formulaire avant le 15 avril 2024

Ne tardez pas, le nombre de participant·es est limité !

Vous avez des questions ?

Si vous souhaitez avoir plus d’informations concernant cette journée, n’hésitez pas à contacter Cultures&Santé au 02 558 88 15.