rupturesdesliens

DOUVILLE O., WACJMAN C. & alii, "Ruptures des liens, cliniques des altérités", in : Psychologie Clinique, n°16, L'Harmattan, Paris, 2003

Ce dossier est consacré à la précarité des liens. Les auteurs portent un regard sur les nouvelles formes sociales et subjectives du rapport à l'altérité. Y sont rassemblées des contributions qui offrent à la psychologie clinique, à la psychopathologie et à l'anthropologie du contemporain, une occasion de se côtoyer. Poser les conditions d'une clinique des ruptures des liens, implique de penser ce qui est neuf dans les configurations sociales et économiques contemporaines dans lesquelles le sujet est engagé. Comment le sujet se loge-t-il aujourd'hui dans le lien social lorsque les solutions symptomatiques et sublimatoires ne suffisent plus ? Dans ces conditions, comment peut-on considérer une clinique de l'altérité quand sont affectées les ressources psychodynamiques qui fondent le sujet ? Les conséquences de ces aspects du monde moderne sont, pour le clinicien et le psychanalyste intéressés par les nouvelles formes du lien social, au moins doubles : augmentation nette des rapports pathologiques aux objets et, corrélativement, augmentation des dépressivités et des vécus de préjudice ; augmentation des processus d'auto-exclusion qui permettent l'évolution de certaines destinées (exclusion " objective ") en raison de la cruauté du social et des tendances généralisées à la ségrégation.

Mots-clés : santé mentale, psychopathologie, anthropologie culturelle, lien social, précarité, altérité, exil

EMMANUELLI X., MALABOU C., « La grande exclusion. L'urgence sociale, symptômes et thérapeutique », Bayard Editions, Montrouge, 2009

La grande exclusion est assimilée à tort à la grande pauvreté, à la précarité. Personne ne semble vouloir la considérer pour ce qu'elle est : un syndrome clinique, dont beaucoup de symptômes sont communs à tous les grands traumatisés, détenus, malades d'Alzheimer, victimes de guerre ou d'attentat. Malgré la présence insistante des grands exclus, l'urgence sociale demeure invisible, impensée, incomprise, contestée même en son concept. Ce livre explore les raisons de ce déni. Il importe de changer notre regard sur l’extrême souffrance, en cessant enfin de penser que les exclus sont des sortes d’étrangers, en marge de nos vies, de nos villes et de notre culture.

Mots-clés : société, exclusion, pauvreté, lutte contre la pauvreté, prise en charge, urgence sociale, milieu défavorisé

anniversaire2

Infos pratiques

CENTRE DE DOCUMENTATION
Heures d'ouverture

     Ouvert du lundi au vendredi
     de 9h30 à 16h30
     Fermé le jeudi

Conditions d'emprunt
  • Ouvrages
    Prêt : gratuit pour un mois
    Caution : 10 € par livre

  • Outils pédagogiques & livres illustrés
    Prêt : gratuit pour deux semaines
    Caution : entre 10 € et 50 € par outil
Contact

     02/558 88 11
     cdoc@cultures-sante.be
     Rendez-vous possible

Adresse

     Cultures&Santé asbl
     148 Rue d’Anderlecht
     B-1000 Bruxelles