lempiredescoachsGORI R., LE COZ P., "L’empire des coachs. Une nouvelle forme de contrôle social", Editions Albin Michel, Paris, 2006

"Il faudrait en France un coach pour 50 habitants!" s'exclamait il y a quelques années le premier formateur de coachs français. En réalité, cet appel était une prophétie : le coaching s'étend aujourd'hui à tous les domaines de la vie quotidienne. On le rencontre jusque dans les établissements de santé, où il explique comment bien se comporter pour mieux se porter. Avec ses recettes psychologiques et son jargon managérial, il touche jusqu'au plus intime de nous-mêmes. Nouvelle forme de contrôle social, le coaching nous apprend à intérioriser les impératifs de performance et de compétitivité ; il nous exhorte à augmenter notre rentabilité comportementale. Dans ce miroir grossissant de la crise du lien social, nous ne serions rien de plus que des micro-entreprises à gérer, des stocks d'énergie humaine à exploiter... Il est urgent de mettre un coup d'arrêt à l'emprise insidieuse de ces "managers de l'âme" dont les pratiques, sous prétexte d'épanouissement personnel, visent avant tout à normaliser les sujets et à anéantir toute capacité d'esprit critique.

Mots-clés : psychanalyse, société, contrôle social, lien social, accompagnement

EMMANUELLI X., MALABOU C., « La grande exclusion. L'urgence sociale, symptômes et thérapeutique », Bayard Editions, Montrouge, 2009

La grande exclusion est assimilée à tort à la grande pauvreté, à la précarité. Personne ne semble vouloir la considérer pour ce qu'elle est : un syndrome clinique, dont beaucoup de symptômes sont communs à tous les grands traumatisés, détenus, malades d'Alzheimer, victimes de guerre ou d'attentat. Malgré la présence insistante des grands exclus, l'urgence sociale demeure invisible, impensée, incomprise, contestée même en son concept. Ce livre explore les raisons de ce déni. Il importe de changer notre regard sur l’extrême souffrance, en cessant enfin de penser que les exclus sont des sortes d’étrangers, en marge de nos vies, de nos villes et de notre culture.

Mots-clés : société, exclusion, pauvreté, lutte contre la pauvreté, prise en charge, urgence sociale, milieu défavorisé

quandonnaplusquesoncorpsDAMBUYANT-WARGNY G., "Quand on n’a plus que son corps. Soin et non-soin de soi en situation de précarité", Armand Colin, Paris, 2006

Être SDF, RMIste, domicilié précaire, ne plus avoir d'existence sociale reconnue : des centaines de milliers de nos concitoyens subissent des situations dont le point commun est qu'ils n'ont plus qu'une seule et ultime ressource, leur propre corps.  Mesure-t-on réellement ce que cela signifie? Non. Parce qu'il faut le vivre pour le savoir, et aussi parce que cela fait trop peur. N'avoir que son corps, c'est devoir tout miser sur lui. C'est l'inscrire, et soi-même avec, dans une trajectoire impitoyable : fonctionnement en "sur-régime" constant, surexploitation, surexposition... entraînant au final, des dégradations irréversibles. Quid alors des "projets d'avenir"?  L’auteure a enquêté. Par son approche sociologique, elle dissèque ces logiques de "gestion" du corps précaire que notre société et les divers professionnels ne prennent peut-être pas assez en compte.

Mots-clés : anthropologie corporelle, représentation sociale, image du corps, état de santé, soins, précarité

EMMANUELLI X., MALABOU C., « La grande exclusion. L'urgence sociale, symptômes et thérapeutique », Bayard Editions, Montrouge, 2009

La grande exclusion est assimilée à tort à la grande pauvreté, à la précarité. Personne ne semble vouloir la considérer pour ce qu'elle est : un syndrome clinique, dont beaucoup de symptômes sont communs à tous les grands traumatisés, détenus, malades d'Alzheimer, victimes de guerre ou d'attentat. Malgré la présence insistante des grands exclus, l'urgence sociale demeure invisible, impensée, incomprise, contestée même en son concept. Ce livre explore les raisons de ce déni. Il importe de changer notre regard sur l’extrême souffrance, en cessant enfin de penser que les exclus sont des sortes d’étrangers, en marge de nos vies, de nos villes et de notre culture.

Mots-clés : société, exclusion, pauvreté, lutte contre la pauvreté, prise en charge, urgence sociale, milieu défavorisé

questcequelecareMOLINIER P., LAUGIER S., PAPERMAN P. & alii, "Qu’est-ce que le care? Souci des autres, sensibilité, responsabilité", Editions Payot & Rivages, Paris, 2009

Apporter une réponse concrète aux besoins des autres, telle est, aujourd'hui, la définition du care, ce concept qui ne relève pas, comme on l'a longtemps cru, du seul souci des autres ni d'une préoccupation spécifiquement féminine, mais d'une question politique cruciale recoupant l'expérience quotidienne de la plupart d'entre nous. Première synthèse sur cette notion d'une très grande ampleur après les travaux fondateurs de Carol Gilligan dans les années 1980 puis de Joan Tronto dans les années 1990, ce livre concerne aussi bien le domaine du travail que ceux du genre, de l'éthique et de la santé.

Mots-clés : psychologie, care, concept, démocratie, éthique, genre, vulnérabilité, citoyenneté, approche politique, altérité

EMMANUELLI X., MALABOU C., « La grande exclusion. L'urgence sociale, symptômes et thérapeutique », Bayard Editions, Montrouge, 2009

La grande exclusion est assimilée à tort à la grande pauvreté, à la précarité. Personne ne semble vouloir la considérer pour ce qu'elle est : un syndrome clinique, dont beaucoup de symptômes sont communs à tous les grands traumatisés, détenus, malades d'Alzheimer, victimes de guerre ou d'attentat. Malgré la présence insistante des grands exclus, l'urgence sociale demeure invisible, impensée, incomprise, contestée même en son concept. Ce livre explore les raisons de ce déni. Il importe de changer notre regard sur l’extrême souffrance, en cessant enfin de penser que les exclus sont des sortes d’étrangers, en marge de nos vies, de nos villes et de notre culture.

Mots-clés : société, exclusion, pauvreté, lutte contre la pauvreté, prise en charge, urgence sociale, milieu défavorisé

pourfairesocieteonestCORDIER A., BODART P. & alii, "Pour faire société, on est capables de tout", Editions Couleurs livres, Mons, 2013

Partout, des femmes et des hommes se lèvent et résistent collectivement pour changer les conditions de vie inhumaines des sans toits, des sans-papiers, des malades du sida, des handicapés, des jeunes sans avenir. Ils refusent les inégalités éducatives, la xénophobie, la solitude et l’indifférence. Ils s’unissent pour agir dans leur quartier. Mais leur action est isolée, peu visible, rarement reconnue. Ils changent la société sans que la société les voie…
Ce livre, tente, à travers des témoignages et des réflexions d’une grande diversité dont le point commun est sans doute l’énergie, d’encourager et persuader tout un chacun que… "ensemble, on est capables de tout!"

Mots-clés : société, citoyenneté, empowerment, capacitation, inégalité sociale, lutte contre les inégalités, action

EMMANUELLI X., MALABOU C., « La grande exclusion. L'urgence sociale, symptômes et thérapeutique », Bayard Editions, Montrouge, 2009

La grande exclusion est assimilée à tort à la grande pauvreté, à la précarité. Personne ne semble vouloir la considérer pour ce qu'elle est : un syndrome clinique, dont beaucoup de symptômes sont communs à tous les grands traumatisés, détenus, malades d'Alzheimer, victimes de guerre ou d'attentat. Malgré la présence insistante des grands exclus, l'urgence sociale demeure invisible, impensée, incomprise, contestée même en son concept. Ce livre explore les raisons de ce déni. Il importe de changer notre regard sur l’extrême souffrance, en cessant enfin de penser que les exclus sont des sortes d’étrangers, en marge de nos vies, de nos villes et de notre culture.

Mots-clés : société, exclusion, pauvreté, lutte contre la pauvreté, prise en charge, urgence sociale, milieu défavorisé

pourquoilégalitéestmeilleurepourtousWILKINSON R., PICKETT K., "Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous", Les petits matins, Paris, 2013

Pourquoi les Anglais ne font-ils pas confiance aux autres alors que les Japonais le font plus facilement ? Pourquoi le taux de grossesse des adolescentes est-il plus élevé aux États-Unis qu'en France ? Pourquoi les Suédois ont-ils la taille plus fine que les Grecs ? La réponse est chaque fois: l’inégalité. D'après les auteurs, les résultats exprimés sont clairs: état de santé, espérance de vie, obésité, santé mentale, taux d’incarcération ou d’homicides, toxicomanie, grossesses précoces, succès ou échecs scolaires, bilan carbone et recyclage des déchets, tous les chiffres vont dans le même sens : l’inégalité des revenus nuit de manière flagrante au bien-être de tous.

Mots-clés : politique sociale, société, inégalité sociale, inégalité de santé, lutte contre les inégalités, exclusion sociale, facteur associé

EMMANUELLI X., MALABOU C., « La grande exclusion. L'urgence sociale, symptômes et thérapeutique », Bayard Editions, Montrouge, 2009

La grande exclusion est assimilée à tort à la grande pauvreté, à la précarité. Personne ne semble vouloir la considérer pour ce qu'elle est : un syndrome clinique, dont beaucoup de symptômes sont communs à tous les grands traumatisés, détenus, malades d'Alzheimer, victimes de guerre ou d'attentat. Malgré la présence insistante des grands exclus, l'urgence sociale demeure invisible, impensée, incomprise, contestée même en son concept. Ce livre explore les raisons de ce déni. Il importe de changer notre regard sur l’extrême souffrance, en cessant enfin de penser que les exclus sont des sortes d’étrangers, en marge de nos vies, de nos villes et de notre culture.

Mots-clés : société, exclusion, pauvreté, lutte contre la pauvreté, prise en charge, urgence sociale, milieu défavorisé

LesalimentationsparticulièresFISCHLER C. & alii, "Les alimentations particulières. Mangerons-nous encore ensemble demain?", Odile Jacob, Paris, 2013

Dans la plupart des sociétés humaines et dans la nôtre en particulier, refuser un aliment offert revient à refuser la relation, à s’extraire du cercle des convives et du groupe, signifie la méfiance et appelle l’exclusion. Or, dans le monde contemporain, il semble que des individus de plus en plus nombreux revendiquent une alimentation particulière pour des raisons diverses : médicales (allergies et intolérances), sanitaires (régimes divers), éthiques, politiques ou spirituelles (végétarismes, prescriptions ou proscriptions religieuses).
Cette revendication soudain affirmée ne signale-t-elle pas une évolution, voire une remise en cause, au nom de l’individu, de ce qui pouvait passer pour un fondement de la socialité : le partage et la commensalité ? La question des alimentations particulières est abordée ici dans une perspective radicalement interdisciplinaire : du biomédical (immunologie, allergies, intolérances) au social et au culturel. La question qui est posée par les alimentations particulières, c’est celle de l’étendue et des limites de l’individualisation dans les sociétés contemporaines.

Mots-clés : société, norme sociale, norme de santé, anthropologie, alimentation, habitudes alimentaires,  aspect psychologique, aspect socioculturel

EMMANUELLI X., MALABOU C., « La grande exclusion. L'urgence sociale, symptômes et thérapeutique », Bayard Editions, Montrouge, 2009

La grande exclusion est assimilée à tort à la grande pauvreté, à la précarité. Personne ne semble vouloir la considérer pour ce qu'elle est : un syndrome clinique, dont beaucoup de symptômes sont communs à tous les grands traumatisés, détenus, malades d'Alzheimer, victimes de guerre ou d'attentat. Malgré la présence insistante des grands exclus, l'urgence sociale demeure invisible, impensée, incomprise, contestée même en son concept. Ce livre explore les raisons de ce déni. Il importe de changer notre regard sur l’extrême souffrance, en cessant enfin de penser que les exclus sont des sortes d’étrangers, en marge de nos vies, de nos villes et de notre culture.

Mots-clés : société, exclusion, pauvreté, lutte contre la pauvreté, prise en charge, urgence sociale, milieu défavorisé

lescomportementsdans ledomainedel santéGODIN G. & alii, "Les comportements dans le domaine de la santé. Comprendre pour mieux intervenir", Les Presses de l’Université de Montréal, Montréal, 2012

Étonnamment, ce n’est pas nécessairement pour se sentir mieux qu’on arrête de fumer. En fait, il est rare que l’on adopte un comportement lié à la santé uniquement pour des raisons de santé. Ce serait plutôt une action que l’on accomplit au même titre que d’autres, comme voter aux élections, acheter un ordinateur ou composter son potager. Selon l’auteur, les raisons de bien-être n’expliquent pas à elles seules que des gens adoptent, maintiennent ou abandonnent des comportements de santé. Malheureusement, les professionnels de ce milieu commettent souvent l’erreur d’axer leurs interventions éducatives en brandissant le spectre de la peur ou en limitant leurs initiatives à la seule présentation des bénéfices pour la santé qu’il y aurait à adopter le "bon" comportement.
S’adressant à tous les professionnels de la santé, cet ouvrage couvre les principales théories de prédiction et du changement des comportements, tout en fournissant un guide pour le développement d’outils d’évaluation.

Mots-clés : promotion de la santé, comportement de santé, comportement social, changement, déterminant de santé, facteur associé, intervention, stratégie, méthodologie

EMMANUELLI X., MALABOU C., « La grande exclusion. L'urgence sociale, symptômes et thérapeutique », Bayard Editions, Montrouge, 2009

La grande exclusion est assimilée à tort à la grande pauvreté, à la précarité. Personne ne semble vouloir la considérer pour ce qu'elle est : un syndrome clinique, dont beaucoup de symptômes sont communs à tous les grands traumatisés, détenus, malades d'Alzheimer, victimes de guerre ou d'attentat. Malgré la présence insistante des grands exclus, l'urgence sociale demeure invisible, impensée, incomprise, contestée même en son concept. Ce livre explore les raisons de ce déni. Il importe de changer notre regard sur l’extrême souffrance, en cessant enfin de penser que les exclus sont des sortes d’étrangers, en marge de nos vies, de nos villes et de notre culture.

Mots-clés : société, exclusion, pauvreté, lutte contre la pauvreté, prise en charge, urgence sociale, milieu défavorisé

GuidedesriteculturesetcroyancesLEVY I., "Guide des rites, cultures et croyances à l’usage des soignants", Éditions De Boeck-Estem, Paris, 2013

La vie, l'amour, la mort ont-elles un même sens pour toutes les cultures ? Quelles sont les positions des obédiences face à la contraception, l'avortement, la douleur ou l'euthanasie ? Pourquoi un Juif se couvre-t-il pour prier alors que les Chrétiens ont l'habitude de se découvrir ? Pourquoi Juifs et Musulmans ont-ils l'interdiction de consommer du porc et l'obligation de circonscrire leurs enfants mâles ? Qui doit se charger de la toilette funéraire d'un musulman, d'un Bouddhiste ou d'un Orthodoxe ? Comment réagir face à des pratiques traditionnelles comme l'excision ? De la naissance au trépas, il est du devoir des personnels de santé et des acteurs sociaux, de ne pas escamoter les moments essentiels de la vie en respectant les patients, leurs convictions et leur famille.
Ce guide s'adresse aux croyants, aux athées ou aux agnostiques. Il a pour but une meilleure compréhension des traditions rituelles des religions et des cultures, pour l'amélioration des soins, de l'accueil et de l'accompagnement

Mots-clés : relation soignant-soigné, croyance, rite, tradition, religion, milieu hospitalier, accompagnement, culture

EMMANUELLI X., MALABOU C., « La grande exclusion. L'urgence sociale, symptômes et thérapeutique », Bayard Editions, Montrouge, 2009

La grande exclusion est assimilée à tort à la grande pauvreté, à la précarité. Personne ne semble vouloir la considérer pour ce qu'elle est : un syndrome clinique, dont beaucoup de symptômes sont communs à tous les grands traumatisés, détenus, malades d'Alzheimer, victimes de guerre ou d'attentat. Malgré la présence insistante des grands exclus, l'urgence sociale demeure invisible, impensée, incomprise, contestée même en son concept. Ce livre explore les raisons de ce déni. Il importe de changer notre regard sur l’extrême souffrance, en cessant enfin de penser que les exclus sont des sortes d’étrangers, en marge de nos vies, de nos villes et de notre culture.

Mots-clés : société, exclusion, pauvreté, lutte contre la pauvreté, prise en charge, urgence sociale, milieu défavorisé

interculturaliteetsoinsdesanteTHILMANS-CABIAUX C., MOKRANE S., RAVEZ L., FOX A. & alii, "Interculturalité et soins de santé. Un questionnement éthique", Presses Universitaires de Namur, Namur, 2013

La globalisation des savoirs a permis la diffusion de la biomédecine dans le monde entier. Cette médecine s’est imposée comme la référence scientifique en matière de soins de santé. Parallèlement, les migrations ont engendré métissage des cultures et radicalisation des identités culturelles. Les exigences des minorités ne peuvent plus être ignorées. C’est dans ce contexte que la "culture" s’insinue dans les relations soignants-soignés. Mais de quelle manière ? Avec quelles conséquences pour les professionnels et pour l’organisation des soins de santé ?  L’objectif de cet ouvrage n’est pas de déterminer une marche à suivre pour le clinicien, mais plutôt de lui offrir des regards variés, parfois opposés sur une problématique contemporaine…

Mots-clés : anthropologie de santé, soins de santé, relation soignant-soigné, éthique, inégalité sociale de santé, communication interculturelle, altérité

EMMANUELLI X., MALABOU C., « La grande exclusion. L'urgence sociale, symptômes et thérapeutique », Bayard Editions, Montrouge, 2009

La grande exclusion est assimilée à tort à la grande pauvreté, à la précarité. Personne ne semble vouloir la considérer pour ce qu'elle est : un syndrome clinique, dont beaucoup de symptômes sont communs à tous les grands traumatisés, détenus, malades d'Alzheimer, victimes de guerre ou d'attentat. Malgré la présence insistante des grands exclus, l'urgence sociale demeure invisible, impensée, incomprise, contestée même en son concept. Ce livre explore les raisons de ce déni. Il importe de changer notre regard sur l’extrême souffrance, en cessant enfin de penser que les exclus sont des sortes d’étrangers, en marge de nos vies, de nos villes et de notre culture.

Mots-clés : société, exclusion, pauvreté, lutte contre la pauvreté, prise en charge, urgence sociale, milieu défavorisé

demarchequalitepour les assoc.bmpHAMEL E., BODET E., MOQUET M-J., "Démarche qualité pour les associations intervenant en promotion de la santé", Inpes, Saint-Denis, 2012

Cet ouvrage, vecteur pour le transfert de connaissances est complémentaire du guide "Comment améliorer la qualité de vos actions en promotion de la santé ?". Il a pour objectif de mettre à disposition des connaissances plus détaillées sur les fondements de la qualité, et plus particulièrement de la démarche qualité en promotion de la santé

Mots-clés : politique de santé, promotion de la santé, éducation pour la santé, projet, prévention, méthodologie, association, action

>> Document en ligne

EMMANUELLI X., MALABOU C., « La grande exclusion. L'urgence sociale, symptômes et thérapeutique », Bayard Editions, Montrouge, 2009

La grande exclusion est assimilée à tort à la grande pauvreté, à la précarité. Personne ne semble vouloir la considérer pour ce qu'elle est : un syndrome clinique, dont beaucoup de symptômes sont communs à tous les grands traumatisés, détenus, malades d'Alzheimer, victimes de guerre ou d'attentat. Malgré la présence insistante des grands exclus, l'urgence sociale demeure invisible, impensée, incomprise, contestée même en son concept. Ce livre explore les raisons de ce déni. Il importe de changer notre regard sur l’extrême souffrance, en cessant enfin de penser que les exclus sont des sortes d’étrangers, en marge de nos vies, de nos villes et de notre culture.

Mots-clés : société, exclusion, pauvreté, lutte contre la pauvreté, prise en charge, urgence sociale, milieu défavorisé

Plus d'articles...

anniversaire2

Infos pratiques

Heures d'ouverture

Le centre de documentation est ouvert le lundi, mardi, mercredi et vendredi de 9h30 à 16h30
ou sur rendez-vous au 02/558 88 11
ou cdoc@cultures-sante.be

Fermé le jeudi

Cultures&Santé asbl
148 Rue d’Anderlecht
B-1000 Bruxelles

Location/caution

Ouvrages
Location : 0,50 €/3 semaines
        
Livres jeunesses
Location  gratuite/3 semaines
Caution 10 € le livre
        
Outils pédagogiques
Location gratuite/2 semaines
Caution entre 5 et 100 €/l'unité
        
 Matériel 3D
 Location entre 2 et 5 €/1 semaine
 Caution entre 5 et 50 €/l'unité