25techniquesdanimationDOUILLER A. & alii, "25 techniques d’animation pour promouvoir la santé", Brignais, Le Coudrier, 2015

Addictions, sexualité, nutrition, estime de soi, handicaps : autant de sujets susceptibles de faire l’objet d’interventions auprès de groupes dans un objectif de promotion de la santé. Comment se préparer à l’animation ? Quelle technique utiliser pour rendre les participants actifs, les aider à s’exprimer, favoriser le débat et les accompagner dans leurs propres chemins vers la santé ?
Ce guide éclaire ces questions à partir de l’expérience des auteurs. Après un rappel des fondements de la promotion de la santé, il amène le lecteur à s’interroger sur ses intentions et ses valeurs, présente la démarche projet et expose les notions utiles de dynamique de groupe. Il détaille ensuite 25 techniques d’animation de façon pratique, propose un tableau pour choisir une technique adaptée à son projet et donne des conseils pour l’évaluation.

Mots-clés: promotion de la santé, technique d’animation, communication, méthodologie, participation, évaluation, accompagnement, outil

LesenfantsdesmeresresilientesBARUDY J., MARQUEBREUCQ A-P., "Les enfants des mères résilientes. La marentalité bientraitance dans des situations extrêmes : violences de genre, guerres, génocides, persécutions et exil", Marseille, Social Éditeurs, 2005

La bientraitance est le contraire de la violence, mais toutes les deux émergent d'une production humaine. La finalité de l'être humain en tant que vivant est de vivre et, pour rester vivant, il faut les soins des autres. Pour les enfants, leurs vies dépendent de la bientraitance de leurs parents et des adultes de leurs communautés. La violence humaine émerge de façon organisée, quand les croyances d'un groupe deviennent plus importantes que le respect de la vie des personnes appartenant à un autre groupe. Dans ce contexte, des êtres humains sont agressés et victimes de traumatismes très souvent impensables et inimaginables. Le chemin de l'exil est une des alternatives pour protéger leur vie...

Mots-clés : santé mentale, traumatisme, violence, résilience, bientraitance, marentalité, enfant, accompagnement, exil

violencepolitiqueettraumaBRACKELAIRE J-L., CORNEJO M. & KINABLE J. (dir), "Violence politique et traumatisme. Processus d’élaboration et de création", Louvain-la-Neuve, Academia-L’Harmattan, 2013

Cet ouvrage met en son centre les processus de survie puis d’élaboration psychique chez des personnes et des groupes traumatisés par des violences politiques. Il interroge les articulations de ces processus d’élaboration psychique avec la modélisation des instances juridiques ainsi qu’avec les conditions et les étapes d’une réponse politique et sociale, aux niveaux national et international

Mots-clés : santé mentale, psychisme, traumatisme, violence politique, génocide, torture, accueil, reconnaissance, réconciliation, activité culturelle

comprendreettraiterlessituationsGUERRAOUI Z. & PIRLOT G. (dir), "Comprendre et traiter les situations interculturelles. Approches psychodynamiques et psychanalytiques", Bruxelles, Éditions De Boeck Université, 2011

La psychologie classique, discipline par excellence de la connaissance intime de l'homme, peut-elle encore continuer à occulter les apports de disciplines et de courants connexes telles que l'anthropologie psychologique et psychanalytique, la psychologie culturelle et transculturelle ainsi que la psychologie comparative culturelle, toutes ayant montré l'importance du rôle joué par la culture dans la structuration du psychisme ? Suite aux décolonisations et, plus récemment, à la mondialisation qui ont accéléré les migrations, les différences de manières d'être et de penser se confrontent, sources d'enrichissement de sociétés multiculturelles en construction mais aussi génératrices de conflits inter-groupaux et inter-personnels, de crises et de souffrances intra-psychiques. Ces problématiques interculturelles ne peuvent être pensées et prises en charge sans interroger les modèles et outils classiques de la psychologie et de la psychanalyse

Mots-clés : psychologie, psychanalyse, psychodynamisme, traitement, prise en charge, méthodologie,  interculturalité, multiculturalité, migrant

PERETTI-WATEL P., "La société du risque", Paris, Editions La Découverte, 2010

Notre société est paradoxale : de moins en moins dangereuse, mais de plus en plus risquée. La prolifération contemporaine de la notion de risque s'attache aussi bien aux grandes menaces planétaires qu'aux comportements individuels qui ponctuent notre quotidien. Les risques écologiques ou technologiques révèlent le fossé qui sépare les experts des profanes et suscitent de nouvelles exigences démocratiques, tandis que les risques individuels modifient notre façon de concevoir nos rapports avec autrui.

Pourquoi le risque occupe-t-il aujourd'hui une telle place dans notre société? L'opinion publique est-elle irrationnelle? Existe-t-il une "culture du risque"? Une gestion démocratique des risques technologiques est-elle possible? Comment expliquer les "conduites à risque" si souvent imputées aux adolescents? Ces conduites résultent-elles d'une incapacité à prendre conscience du risque encouru ou, au contraire, d'une volonté délibérée de défier le danger? C'est notamment à ces questions que répond ce livre

Mots-clés: société, citoyenneté, risque technologique, risque sanitaire, conduite à risque, information accessibilité, stigmatisation, culture

lapreferencepourlégalitéDUBET F. "La préférence pour l’inégalité. Comprendre la crise des solidarités", Paris, Editions du Seuil, La République des Idées, 2014

Depuis les années 1980, les inégalités se creusent partout en Amérique du Nord et en Europe. Au même moment, on observe un reflux des États-providence. Même si chacun le déplore, nous désirons de moins en moins l’égalité concrète. Mais ce ne sont pas seulement les crises et les inégalités qui affectent les liens de solidarité, c’est aussi la faiblesse de ces liens qui explique que les inégalités se creusent. Pour beaucoup, il serait temps de se débarrasser du politiquement correct qui empêcherait d’appeler les choses par leur nom: les "races", les "racailles", les "assistés", etc. En dépit de leurs principes affichés, les sociétés "choisissent" l’inégalité. Ce livre montre que l’aggravation des inégalités procède d’une crise des solidarités entendues comme l’attachement à des liens sociaux qui nous font désirer l’égalité de tous, y compris de ceux que nous ne connaissons pas

Mots-clés : politique sociale, société, inégalité sociale, lutte contre les inégalités, lien sociale, solidarité, crise

preventionetpromotiondelasanteFOND-HARMANT L. (dir), "Prévention et promotion de la santé mentale. Une alliance transfrontalière innovante", Paris, L’Harmattan, 2014

La santé mentale détermine en grande partie notre bien-être. Une bonne santé mentale favorise l'estime de soi, le développement cognitif et l'inclusion sociale. Elle constitue un point d'appui positif dans la vie de tous les jours. Elle est à la fois individuelle et collective, aussi interroge-t-elle les pratiques professionnelles du champ médical et du champ social. Les co-auteurs présentent des expériences pilotes menées en France, Belgique, Allemagne, et au Grand-duché du Luxembourg. Pendant trois ans, dans le cadre d'un Programme de Prévention et de Promotion de la Santé Mentale (PPSM) ils ont conçu et fédéré des travaux de recherche et des interventions dans une démarche participative et communautaire. Ces analyses illustrent les enjeux actuels de la promotion de la santé mentale dans un contexte international. Cet ouvrage collectif montre l'apport durable d'une alliance transfrontalière pour la promotion de la santé mentale

Mots-clés: promotion de la santé, santé mentale, service de santé, soins de santé, prévention, participation, développement, intervention, enjeux

reductiondesmefaitsMASSE R., MONDOU I. & alii, "Réduction des méfaits et tolérance en santé publique. Enjeux éthiques et politiques", Presse de l’Université Laval, Québec, 2013

Au cours des dernières décennies, dans ses efforts pour lutter contre les comportements à risque pour la santé des citoyens, la santé publique a élargi son éventail d'interventions. La lutte inconditionnelle aux pratiques et aux habitudes de vie délétères à la santé cohabite désormais avec une approche plus tolérante qui vise, avec pragmatisme et humanisme, la réduction des risques et des méfaits, plutôt que l'élimination de ces pratiques. L'approche, initialement mise en œuvre dans le champ de la toxicomanie, s'étend aujourd'hui largement à d'autres domaines tels ceux de la violence conjugale et des mutilations sexuelles. Quels critères faut-il retenir pour définir les pourtours de cette approche ? Comment a-t-elle été institutionnalisée ? Avec quelles conséquences ? Quels en sont les fondements et les limites éthiques ? Quelles sont les interactions entre les enjeux sociaux et politiques de son développement dans l'histoire des politiques de santé au Québec et ailleurs dans le monde ? Les auteurs de cet ouvrage font le point sur l'état de ces questions et ouvrent de nouveaux horizons

Mots-clés : politique de santé, santé publique, éthique, enjeux, comportement de santé, réduction des risques, toxicomanie, violence conjugale, mutilation sexuelle, interculturalité

linterventionsocialesetempowermentVALLERIE B. & alii,"Interventions sociales et empowerment (développement du pouvoir d’agir)", L’Harmattan, Paris, 2012    

La diversité des expérimentations présentées dans cet ouvrage vise à caractériser une approche innovante des interventions sociales, l'approche dite du "développement du pouvoir d'agir des personnes et des collectivités". Celle-ci est issue de la notion d'empowerment. Si, aujourd'hui, ce terme est fréquemment utilisé dans des secteurs très différents, on limite la réflexion au champ des interventions sociales. Cette approche ne constitue en aucun cas une nouvelle théorie mais propose quelques repères formalisés à partir de pratiques ayant fait la preuve de leur qualité

Mots-clés : citoyenneté, développement social, intervention sociale, empowerment, émancipation, participation

pardelalessilencesJAMOULLE P., "Par-delà les silences. Non-dits et ruptures dans les parcours d’immigration", Editions La Découverte, Paris, 2013

Issu d'une enquête de terrain de deux ans en Seine-Saint-Denis, cet ouvrage donne la parole à des migrants récemment arrivés et à des familles immigrées de longue date. En se racontant, hommes et femmes, jeunes et parents sortent collectivement du silence. Ils relatent le « travail de l'exil », d'épreuve en épreuve, et questionnent les métissages socioculturels, d'une génération à l'autre, dans les quartiers populaires. Au cœur de leurs vies, les « trous de mémoire » des familles et les « blancs » de l'histoire des migrations se conjuguent aux non-dits actuels de la société française et de son modèle d'intégration.
Parmi ces personnes, nombreuses sont celles qui vivent une triple rupture : avec leur passé (quand il ne leur est pas transmis), avec leur langue et leur culture d'origine (quand celles-ci sont censées disparaître) et avec la réussite sociale en France (quand elles se sentent mises au ban)…

Mots-clés : société, anthropologie, immigration, exclusion sociale, parcours de vie, adaptation, acculturation, précarité, violence, droit, souffrance, exil

Plus d'articles...

Infos pratiques

Heures d'ouverture

Le centre de documentation est ouvert le lundi, mardi, mercredi et vendredi de 9h30 à 16h30
ou sur rendez-vous au 02/558 88 11
ou cdoc@cultures-sante.be

Fermé le jeudi

Cultures&Santé asbl
148 Rue d’Anderlecht
B-1000 Bruxelles

Location/caution

Ouvrages
Location : 0,50 €/3 semaines
        
Livres jeunesses
Location  gratuite/3 semaines
Caution 10 € le livre
        
Outils pédagogiques
Location gratuite/2 semaines
Caution entre 5 et 100 €/l'unité
        
 Matériel 3D
 Location entre 2 et 5 €/1 semaine
 Caution entre 5 et 50 €/l'unité