RUFFIN F.,"L'égalité c'est la santé (Et l'amour aussi)", Amiens, Fakir Éditions, 2015, 63p.

Entretien avec Richard Wilkinson, épidémiologiste anglais : "Nous payons des infirmières pour faire face aux problèmes de santé, des prisons pour lutter contre la criminalité, des psychologues scolaires pour remédier aux problèmes d'éducation, des unités de réinsertion pour des toxicomanes... Tous ces services sont onéreux, et au mieux, partiellement efficaces. Et même, quand ces divers services parviennent à arrêter un récidiviste, à soigner un cancer, à guérir un toxicomane ou à surmonter un échec scolaire, nous savons que nos sociétés recréent sans fin ces problèmes. Des problèmes qui surviennent beaucoup plus fréquemment dans les sociétés plus inégalitaires."

Mots-clés : inégalités sociales de santé, justice sociale, épidémiologie, santé publique, gradient social, espérance de vie, évaluation sociale, estime de soi, égalité

JOUFFRAY C. (dir.),"Développement du pouvoir d’agir. Une nouvelle approche de l’intervention sociale", Rennes, Presses de l’EHESP, 2014, 240p.

Plus qu’une traduction possible du concept d’empowerment, le développement du pouvoir d'agir (DPA) permet de produire du « pouvoir d’agir » par la mobilisation d’un ensemble de savoirs théoriques et pratiques : la construction du problème concret, le repérage des acteurs, de leurs enjeux et de leur contexte, l’implication des personnes concernées dans la définition des problèmes et des solutions, la conduite contextuelle de l’intervention et la démarche d’action conscientisante.

Des professionnels francophones (France, Belgique, Québec) témoignent dans cet ouvrage des différentes pratiques qu’ils ont initiées, rompant avec la posture du travailleur social expert. Et les résultats sont là : leur mise en mouvement entraîne celle des personnes qu’ils accompagnent et a également une incidence structurelle, tant sur les établissements dans lesquels ils exercent qu’en termes d’engagement plus collectif. Ils disent ainsi renouer avec les fondements du travail social.

Mots-clé : empowerment, pouvoir d'agir, action sociale, santé, action collective, démarche, méthodologie, projet, pratique, travail social, inégalités sociales

MARSAN C. & alii,"L'intelligence collective. Co-créons en conscience le monde de demain", Gap, Éditions Yves Michel, 2014, 183p.B

Dans un système incitant au repli sur soi et à l'individualisme, il est bon de retrouver le sens de la coopération, du collectif et du partage. L'Intelligence Collective, c'est la capacité résultant de la mise en commun d'idées qui permet de créer et d'inventer. De la diversité des regards et des approches naissent la richesse et l'innovation. Quels en sont les principes, le fonctionnement, les règles, les approches ? Comment la mettre en oeuvre dans des projets collectifs ? Les auteurs répondent à ces questions et partagent avec nous de nombreux témoignages et cas vécus, leurs expériences, leurs connaissances et leurs pratiques. Ils nous livrent des outils concrets permettant de faire émerger l'Intelligence Collective.

Mots-clés : action collective, démarche, projet, coopération, co-construction, éducation, méthodologie, approche écologique, participation

MICHEL A. (dir.),"Ville et santé mentale. Projections, politiques, ressources", Paris, Le Manuscrit, 2009, 517p.

Les premières expériences de psychiatrie "de secteur" qui ont eu lieu en France après la deuxième guerre mondiale avaient pour point de départ le rejet de l’asile psychiatrique. En déplaçant les fonctions de refuge au sein de la ville, elles ont modifié le rapport entre ville et projet thérapeutique, en articulant l’offre de soins à une géographie urbaine (hôpital de jour, accueil, prise en charge modulée). Depuis, les mutations urbaines, l’évolution de la psychiatrie, enfin l’ouverture d’un champ de la santé mentale qui interroge la souffrance "sociale", invitent à faire la somme de ces expériences et à engager une nouvelle réflexion sur la ville, grâce au prisme de la santé mentale.

Mots-clés : politique de la santé, santé mentale, soins de santé, ville-santé, urbanisme, environnement, enjeux, vulnérabilité, action

DEMERS M., "Pour une ville qui marche. Aménagement urbain et santé", Montréal, Les Editions Ecosociété, 2008, 287p.

Pour quoi marchons-nous de moins en moins? Quelle influence a eu l'aménagement urbain sur le déclin de la marche dans la seconde moitié du XXe siècle, principalement en Amérique du Nord? Quelles sont les conséquences de la sédentarité sur la santé et la vie?

Pour une ville qui marche tente de répondre à ces questions en offrant une nouvelle vision de l'aménagement urbain centrée sur le piéton plutôt que sur l'automobile, de façon à rendre la ville plus conviviale et plus saine

Mots-clés : santé publique, ville-santé, urbanisme, aménagement urbain, environnement, mobilité, activité physique, marche, sédentarité, obésité, impact sur la santé, qualité de vie, promotion de la santé

 

FUSULIER B. & SALINAS I., « Femmes, précarités, résilience », Bruxelles, Les Politiques sociales, 2011

Ce numéro traite des difficultés rencontrées par des femmes se trouvant dans une situation économique, sociale et culturelle de vulnérabilité: la migration de la campagne vers la ville en Chine, le maintien des inégalités sexuées sur le marché du travail en France, la pluralité des trajectoires de demandeuses d'emploi en Belgique, les mécanismes de solidarité pratique et morale des Bayam-Sellam au Cameroun, le projet "Mères avec pouvoir" mené à Montréal et le travail d'accompagnement de femmes meurtries par l'existence au sein d'une association en Wallonie. Evitant le double écueil du misérabilisme et de la victimisation, les articles témoignent notamment des stratégies de reconstruction personnelle qui s'ancrent dans des actions associatives et des modes de résilience face à l'adversité et à la vraie fausse fatalité de la pauvreté.

Mots-clés : précarité, pauvreté, genre, femme, société, santé, santé mentale, inégalités sociales, résilience, association, projet, action

DARDOT P. & LAVAL C., "Commun : Essai sur la révolution au XXIe siècle", Paris, La Découverte, 2014, 400p.

Partout dans le monde, des mouvements contestent l’appropriation par une petite oligarchie des ressources naturelles, des espaces et des services publics, des connaissances et des réseaux de communication. Ces luttes élèvent toutes une même exigence, reposent toutes sur un même principe : le commun. Pierre Dardot et Christian Laval montrent pourquoi ce principe s’impose aujourd’hui comme le terme central de l’alternative politique pour le XXIe siècle : il noue la lutte anticapitaliste et l’écologie politique par la revendication des « communs » contre les nouvelles formes d’appropriation privée et étatique ; il articule les luttes pratiques aux recherches sur le gouvernement collectif des ressources naturelles ou informationnelles ; il désigne des formes démocratiques nouvelles qui ambitionnent de prendre la relève de la représentation politique et du monopole des partis.

Mots-clés : société, politique, philosophie, démocratie, Etat, alternative, écologie, égalité, biens, services, ressources naturelles, propriété

HERSENT M. & PALMA TORRES A. (dir.), "L'économie solidaire en pratiques", Toulouse, érès, 2014

Cet ouvrage est conçu comme une carte de visite de l’économie solidaire, des démarches qu’elle induit et de leurs impacts sur des questions sociétales. Des acteurs engagés montrent comment ils ont construit et développé des initiatives citoyennes alternatives  dans différents domaines de l’économie solidaire, sur divers territoires : finance solidaire, commerce équitable, auto-construction, régies de quartier, lieux artistiques et culturels, santé, initiatives de femmes, consommation responsable.
Ces initiatives sont présentées telles qu’elles sont et non telles qu’on voudrait qu’elles soient, sans éluder les conditions souvent difficiles de leur exercice sur le terrain où elles demeurent peu reconnues et insuffisamment soutenues, parfois même combattues. Les auteurs insistent sur leurs enjeux, en pointant les points forts et les points faibles, mais surtout les stratégies à l’œuvre pour les développer. En effet, elles portent en elles les prémices de nouveaux modes de vivre, de travailler et de produire de la richesse sans exploiter ni exclure et sans détruire la planète.

Mots-clés: société, citoyenneté, économie, développement, action, enjeux

TSVETKOV Y., « Atlas des préjugés II », Paris, Arènes, 2014

Depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours, les préjugés ont la vie dure. Pour la première fois, ils sont cartographiés ici. 40 cartes inédites portent un regard satirique et sans concession sur les stéréotypes nationaux, 40 regards croisés où l'on rit aussi bien des autres que de nous, 40 caricatures hilarantes qui nous en apprennent plus que de longs discours. Best-seller en Allemagne, L'Atlas des préjugés est un livre plein d'ironie qui permet de mieux comprendre les cultures nationales.

Mots-clés : préjugé, stéréotype, discrimination, représentation sociale, culture, géographie, monde

ROSANVALLON P. (dir.), "Refaire société", Paris, Seuil, 2011

La crise financière, la montée de la précarité et de la pauvreté, l’accroissement des inégalités mettent en péril la cohésion de notre société. Le délitement du lien social est aussi aggravé par le repli sur soi et la profonde méfiance des citoyens à l’égard des institutions. Il ne s’agit pas seulement de faire le constat de cette crise, mais de comprendre comment on peut faire - ou refaire - société. De nombreuses pistes s’offrent à nous : accroître la protection et l’autonomie de l’individu, faire de l’entreprise un projet de création collectif, renforcer l’égalité des positions sociales, enrichir la vie démocratique. Ce livre rassemble les analyses et les propositions d’un « intellectuel collectif » pour sortir de la crise multiforme que nous traversons.

Mots-clés : précarité, inégalités, inégalités sociale, justice sociale, logement, lien social, budget, citoyenneté, Etat, protection sociale, démocratie, crise

Plus d'articles...

anniversaire2

Infos pratiques

Heures d'ouverture

Le centre de documentation est ouvert le lundi, mardi, mercredi et vendredi de 9h30 à 16h30
ou sur rendez-vous au 02/558 88 11
ou cdoc@cultures-sante.be

Fermé le jeudi

Cultures&Santé asbl
148 Rue d’Anderlecht
B-1000 Bruxelles

Location/caution

Ouvrages
Location : 0,50 €/3 semaines
        
Livres jeunesses
Location  gratuite/3 semaines
Caution 10 € le livre
        
Outils pédagogiques
Location gratuite/2 semaines
Caution entre 5 et 100 €/l'unité
        
 Matériel 3D
 Location entre 2 et 5 €/1 semaine
 Caution entre 5 et 50 €/l'unité