SARROT J.-C., LUYTS B. & ZIMMER M.-F., Ivry-sur-Seine, Les Editions de l'Atelier, Edition Quart Monde, 2014, 224p.

S'ils sont pauvres c'est de leur faute, ils n’ont qu’à se bouger, ça a toujours existé… Au café du coin, sur les réseaux sociaux ou dans certains cercles familiaux, dans les médias voire au sein de cénacles politiques, ce sont des phrases qui retentissent encore. Nous oublions trop souvent que la pauvreté est une construction sociale et qu’il en va de notre responsabilité (individuelle et collective) de la combattre…

À la base : un mouvement associatif

Mouvement sans appartenance politique ni confessionnelle, ATD Quart Monde (Agir pour la dignité Quart Monde) mène depuis plus de 50 ans en France et ailleurs dans le monde des actions visant à détruire la misère par l’accès de tous aux droits fondamentaux. Un de ses axes de travail est notamment le combat contre les préjugés sur les personnes en situation de pauvreté, préjugés que nous pouvons considérer, par la stigmatisation qu’ils entraînent, comme un des facteurs entretenant la misère et la pauvreté.

Un livre en deux parties

Ce livre issu de la plume de trois auteurs actifs chez ATD a justement pour objectif de poursuivre la lutte contre les idées fausses sur cette population. Ils recensent un ensemble de préjugés répandus et tordent le cou à ces clichés, études et chiffres officiels à l’appui. L’ouvrage est constitué de deux parties : une première est consacrée aux idées reçues sur les pauvres ; la seconde, porte sur celles qui concernent les solutions contre la pauvreté.

"Les pauvres sont coupables"

Beaucoup de personnes croient ou affirment que les pauvres ne veulent pas travailler, qu’ils s’en sortiraient s’ils savaient gérer leur budget, qu’ils font des enfants pour toucher des aides, que les parents pauvres se désintéressent de l’école, qu’il suffit d’être demandeur d’asile pour bénéficier de tous les droits… Elles en font en quelque sorte des coupables. En fait, nous ne connaissons pas suffisamment leur réalité. Les personnes en situation de pauvreté restent souvent discrètes et n’osent pas s'exprimer publiquement ou ont plus de difficulté à le faire. Nous n’entendons dès lors qu’un son de cloche et nous nous forgeons un regard extérieur et superficiel sur leur situation. D’où, naissent des idées fausses les concernant.

"C’est bien beau, mais on ne peut pas faire autrement"

La deuxième partie de l’ouvrage dresse un panorama des démarches et politiques entreprises pour lutter contre la pauvreté et qui ne sont pas parvenues à la faire reculer durablement. Certains diront qu’on ne peut faire différemment. Mais sommes-nous sûrs de faire les bons choix politiques ? Selon ATD, les modes d’action choisis s’attaquent insuffisamment aux causes de la misère. L’aide alimentaire en est un exemple flagrant. Le dispositif apporte certes un soutien important dans le quotidien de nombreuses personnes mais, étant donné que d’autres actions plus structurelles ne sont pas menées en parallèle, il les enferme, malgré elles, dans une forme de dépendance.

Voir avec d’autres lunettes pour comprendre et combattre

Ce petit livre nous invite à porter d’autres lunettes pour voir la problématique de la pauvreté. Les réponses opposées aux idées reçues fournies dans cet ouvrage n’étant pas complètes et définitives, elles permettent d’ouvrir un dialogue sur le propos. Néanmoins, les auteurs nous enjoignent à ne pas perdre de vue le fait que l’éradication de la misère n’est pas un vain rêve et que manque encore l'élan citoyen pour mettre en œuvre des politiques basées sur la dignité et l’égalité.

 

Idées fausses sur la pauvreté : Interview de Jean-Christophe Sarrot

Gestion du budget : Interview de Marie-France Zimmer

Outils pédagothèque

Centre de documentation de Cultures&Santé : Fermeture annuelle

avertissement-iconeLe centre de documentation de Cultures&Santé sera fermé du lundi 25 décembre 2017 au vendredi 5 janvier 2018  

Réouverture le lundi 8 janvier 2018

Bonnes Fêtes de fin d'année

 

Infos pratiques

Heures d'ouverture

Le centre de documentation est ouvert le lundi, mardi, mercredi et vendredi de 9h30 à 16h30
ou sur rendez-vous au 02/558 88 11
ou cdoc@cultures-sante.be

Fermé le jeudi

Cultures&Santé asbl
148 Rue d’Anderlecht
B-1000 Bruxelles

Location/caution

Ouvrages
Location : 0,50 €/3 semaines
        
Livres jeunesses
Location  gratuite/3 semaines
Caution 10 € le livre
        
Outils pédagogiques
Location gratuite/2 semaines
Caution entre 5 et 100 €/l'unité
        
 Matériel 3D
 Location entre 2 et 5 €/1 semaine
 Caution entre 5 et 50 €/l'unité