1986 : la charte d’Ottawa fonde la promotion de la santé, un cadre de référence pour des actions en faveur d’une meilleure maîtrise de la santé et de ses déterminants par la population. Presque trente ans plus tard, quelle est la situation de la promotion de la santé en Afrique ? Quels sont les défis à relever en matière de promotion de la santé en Afrique ?

La revue fait le tour de ces questions à travers une dizaine d’articles répartis en 3 parties :

1.    Concepts, historique et perspectives
2.    Expériences africaines en promotion de la santé
3.    Mises en débat

Nous apprenons ainsi que l’Afrique peine à reconnaitre et à adopter les approches de promotion de la santé. Au regard de la situation précaire du continent en ce qui concerne les déterminants sociaux de la santé, il s’agit pourtant d’une démarche qui aurait tout son sens. A titre d’exemple, il faudra attendre 1997 pour apercevoir des délégués africains lors des conférences mondiales sur la promotion de la santé (soit 10 ans après la première conférence de l’OMS à Ottawa).

De nombreuses raisons peuvent expliquer cette appropriation difficile (dans les pays francophones en particulier) : dépendance du financement extérieur (via les partenaires techniques et financiers qui ont leurs logiques et contraintes propres), absence de politique nationale de promotion de la santé et de formation diplômante, influence du modèle biomédical de la santé, cloisonnement du secteur sanitaire, etc.

La deuxième partie de la revue nous emmène aux quatre coins de l’Afrique subsaharienne francophone (du Mali au Bénin, en passant par la République Démocratique du Congo), afin d’explorer des approches concrètes de prise en charge de certaines thématiques de santé : maladie tropicale négligée, mutilations génitales féminines, médecine générale, santé sexuelle, sécurité routière. Autant de sujets, dont la revue offre un aperçu de ce qui se joue réellement sur le terrain et de la place qu’y occupe la promotion de la santé.

En conclusion, à travers ce tour d’horizon, le lecteur repartira avec une vision générale de la situation de la promotion de la santé sur le continent africain (particulièrement concernant les pays francophones). La narration de multiples expériences concrètes, situées dans différentes régions d’Afrique, lui permettront aussi de se forger une vision beaucoup plus « localisée » et de se rendre compte de la diversité de situations et d’interprétations possibles de la promotion de la santé.

La revue ne s’attèle pas uniquement à dépeindre la situation de la promotion de la santé en Afrique, elle propose également des pistes de solution concrètes et définit des actions prioritaires : création d’instances nationales de promotion de la santé, mise sur pied de formations diplômantes, développement de la recherche, engagement des Etats et des partenaires techniques et financiers dans le financement pérenne des actions de promotion de la santé, refinancement des budgets nationaux consacré à la santé, etc. En somme, à travers chaque article, on trouve un plaidoyer à destination des décideurs politiques des pays africains en vue de faire de la promotion de la santé une priorité.


Voir le sommaire et consulter ce numéro (payant) >>

 

Outils pédagothèque

Centre de documentation de Cultures&Santé : Fermeture de fin d'année

 

avertissement-iconeLe centre de documentation de Cultures&Santé sera fermé du 24 décembre 2018 au 4 janvier 2019 (inclus)

Bonnes Fêtes de fin d'année

Infos pratiques

CENTRE DE DOCUMENTATION
Heures d'ouverture

     Ouvert du lundi au vendredi
     de 9h30 à 16h30
     Fermé le jeudi

Conditions d'emprunt
  • Ouvrages
    Prêt : gratuit pour un mois
    Caution : 10 € par livre

  • Outils pédagogiques & livres illustrés
    Prêt : gratuit pour deux semaines
    Caution : entre 10 € et 50 € par outil

Contact

     02/558 88 11
     cdoc@cultures-sante.be
     Rendez-vous possible

Adresse

     Cultures&Santé asbl
     148 Rue d’Anderlecht
     B-1000 Bruxelles